Etablissement public de l’Académie de Versailles — Les Ulis

Accueil > Enseignement supérieur > Les BTS « MI » et « Elec (...) > BTS Maintenance Industrielle

BTS Maintenance Industrielle

samedi 28 janvier 2012

Le BTS maintenance industrielle assure la formation de techniciens supérieurs capables d’intervenir sur des équipements techniques et d’encadrer des équipes qui interviennent dans des entreprises industrielles et des entreprises de service. Ce BTS ouvre sur un large champ d’activités professionnelles grâce à l’acquisition de compétences dans les domaines de la mécanique, de l’électrotechnique, de la communication et de la sécurité au travail.

Recrutement

  • élèves titulaires d’un bac technologique STI2D ou d’un bac professionnel MEI, PLP/PSPA (pour ces derniers, leur admission est de droit s’ils ont obtenu la mention « bien » ou « très bien » au baccalauréat professionnel) ;
  • étudiants souhaitant se réorienter après une première ou une deuxième année d’IUT, à la recherche d’un encadrement plus rapproché ;
  • les titulaires d’un autre bac à dominante scientifique, technologique ou industrielle peuvent aussi faire acte de candidature (bac pro ELEEC notamment).

Inscriptions :

Qu’est-ce que la maintenance industrielle ?

La fonction maintenance contribue à optimiser le fonctionnement des entreprises dans une optique de qualité totale et de développement durable.

Le technicien de maintenance doit :

  • assurer la disponibilité des outils de production de biens ou de services au moindre coût ;
  • assurer la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement.

Pour atteindre ces objectifs, et en tenant compte d’un contexte de mondialisation visant à réduire les coûts pour assurer la compétitivité des entreprises, celles-ci ont besoin de techniciens ayant des compétences très fortes tant dans les domaines techniques que dans l’approche économique des problèmes et dans la capacité à manager les hommes.

Contexte professionnel

Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien supérieur en charge de la maintenance des équipements industriels de production et de service.
Les activités en maintenance industrielle au niveau technicien supérieur intègrent également :

  • l’amélioration de la sécurité des biens et des personnes ;
  • l’amélioration de la disponibilité des moyens et son optimisation ;
  • l’intégration de nouveaux biens dans le dispositif de production ou de service ;
  • l’organisation des activités de maintenance ;
  • l’animation et l’encadrement des équipes d’intervention.

L’emploi

Le métier s’exerce tant dans les grandes entreprises dotées d’un service de maintenance que dans les PME/PMI.

Dans chaque cas, le métier mobilise :

  • des compétences professionnelles dans les différents aspects de la maintenance industrielle ;
  • des capacités de travail en équipe et d’échanges avec les services internes de l’entreprise et avec les partenaires extérieurs.

De nombreux secteurs économiques ont une tendance marquée à externaliser leur maintenance pour la confier à des entreprises spécialisées de maintenance et d’expertise.

Le métier s’exerce à la fois dans ces entreprises « donneuses d’ordre » pour le contrôle et le suivi et dans les entreprises « prestataires » pour les activités et les services.

Formation

La formation se fait sur deux ans, avec une organisation pédagogique en cours, TD et TP qui favorise l’acquisition des connaissances de manière inductive pour des étudiants issus de formations diverses. Les enseignements des disciplines concourent à la réussite des activités pratiques qui donnent aux futurs techniciens supérieurs les compétences nécessaires à l’accomplissement des tâches professionnelles.

Le stage en milieu professionnel, d’une durée de 5 semaines en fin de première année et de six semaines en deuxième année permet, d’une part de découvrir l’entreprise en immersion dans une équipe de maintenance, et d’autre part de réaliser un projet technique en milieu professionnel.

L’examen

L’évaluation porte aussi sur de nouvelles compétences comme la santé et la sécurité au travail ainsi qu’une compétence liée à l’animation et l’encadrement. De nouvelles modalités d’examen comme le contrôle en cours de formation (CCF) pour les épreuves d’Intervention et de Stratégie de Maintenance sont mises en place dans cette nouvelle organisation des BTS.

La section Maintenance industrielle du lycée de l’Essouriau

La section de Maintenance Industrielle dispose d’un ensemble de laboratoires :

  • un laboratoire de maintenance équipée de différents systèmes et sous systèmes
  • un laboratoire de montage et démontage.
  • un laboratoire d’automatisme.

Les poursuites d’études

  • formations en 1 an du secteur de la maintenance, de la gestion industrielle, de la production industrielle : licences pro, DNTS, etc. ;
  • CPGE « ATS » (adaptation technicien supérieur) en un an en vue d’intégrer une école d’ingénieurs : 34 établissements en France, dont 32 sont publics et 9 se trouvent en Ile-de-France ;
  • Programme « Ingénieurs 2000 » : formations d’ingénieur, gratuites et rémunérées, sous contrat d’apprentissage ;
  • éventuellement, avec un très bon dossier, entrée en L3 en sciences de l’ingénieur, mécanique appliquée.

Référentiels

Académie de Versailles
Lycée de l’Essouriau

BP 11031 - av. de Dordogne
91945 LES ULIS / COURTABOEUF - FRANCE
01 64 86 82 82