Etablissement public de l’Académie de Versailles — Les Ulis

Accueil > CDI > Bilans > Bilan du CDI 2012 - 2013

Bilan du CDI 2012 - 2013

vendredi 12 juillet 2013, par C. Franchini

  • Statistiques bibliothèque
  • Pédagogie
  • Gestion
  • Animations
  • Communication
  • Equipement
  • Perspectives

L’équipe de l’an dernier a été reconduite, du moins jusqu’en avril, date à laquelle le contrat de Mme Marliac n’a pas été renouvelé. Nous avons donc effectué la fin de l’année en sous-effectif.
L’étage du CDI a donc été fermé ponctuellement (à chaque fois qu’un professeur-documentaliste se retrouvait seul), la surveillance de 2 niveaux en même temps se révélant impossible. Nous avons ajouté une table en bas, et déplacé celles qui se trouvaient derrière les rayons, « hors de vue ».
Nous avons malheureusement passé beaucoup de temps à lutter contre l’utilisation de portables et autres MP3.
Contrairement à ce que l’on aurait pu craindre avec l’ouverture récente du foyer, la fréquentation du CDI a peu baissé. En cas de CDI complet ou occupé pour une séance pédagogique, les élèves ont toutefois apprécié les solutions de repli en salle de permanence ou au foyer.

Statistiques bibliothèque :

1429 prêts depuis le 1er septembre 2012

71 en sections professionnelles
938 en sections générales
84 en sections technologiques
336 à des adultes

305 prêts de périodiques
790 prêts de livres et manuels
236 prêts de DVD/VHS
98 prêts de mangas

PEDAGOGIE :

Séances avec les classes de secondes : les élèves de secondes générales et professionnelles ont eu une formation en début d’année à l’usage du CDI, et des ressources numériques.

Séance avec Mme Djoudi sur le héros mythologique avec les classes de premières.

Séances avec M. Mestdagh sur l’impressionnisme avec des classes de secondes.
TPE : Nous avons cette année encore, proposé des séances de formation en début de TPE, pour initier les élèves à la recherche documentaire et leur donner des appuis et des méthodes pour démarrer efficacement leurs TPE.
L’étalement horaire des TPE a été très bénéfique aussi bien au niveau du travail des élèves que de la disponibilité des enseignants et des enseignants-documentalistes.
Seuls, les horaires (systématiquement en fin de journée) ont rendu l’organisation de l’ouverture du CDI parfois problématiques.

GESTION :

Manuels scolaires :

L’informatisation des manuels scolaires a permis une gestion plus précise des stocks. Nous sommes ainsi en mesure de savoir où se trouve chaque livre (attribué à un élève identifié ou en stock dans la réserve).
La distribution et la restitution ont été relativement efficaces. Le travail en collaboration avec l’intendance, et à partir de septembre prochain, avec Mme Lesage, est très appréciable, et permet une répartition des tâches équitable.
Concernant les manuels mis au pilon l’an dernier, nous avons contacté une association qui récupère les manuels qui ne sont plus utilisés, l’APEDA (Action Pour Enfant D’Antsirabe). Une quarantaine de cartons est ainsi partie à Madagascar début juin.

Périodiques :

La gestion des périodiques est toujours un peu compliquée : nous avons résilié une grande partie de nos abonnements EBSCO, l’organisme de gestion centralisée des abonnements par lequel nous passions avant qu’il ne soit en « restructuration », pour repasser aux abonnements manuels. Cependant, nous sommes encore sous contrat EBSCO pour certains titres.
L’offre proposée par le CDI aux utilisateurs est toutefois toujours aussi large, voire plus, avec 2 nouveaux abonnements (Animeland, pour les amateurs de manga, et 01.net, pour les passionnés d’informatique), pour un coût inférieur.

Gestion documentaire :

Nous avons changé de logiciel documentaire pour passer à la toute dernière version de BCDI. L’interface de recherche est beaucoup plus agréable, et de nouvelles fonctionnalités sont proposées.
Les traditionnelles séances d’initiation à la recherche documentaire avec les 2ndes évolueront donc l’année prochaine.

ANIMATIONS :

Le CDI a exposé cette année :

Un kiosque pendant la semaine de la presse ; plusieurs expositions gratuites sur des thèmes variés (le SRAS, Victor Hugo) ; une exposition sur le voyage scolaire en Cornouailles ; l’exposition de peinture à l’huile de Béatrice Chambord pendant la Semaine des talents ; les nombreux travaux d’élèves d’arts appliqués.

Partenariats :

En début d’année, nous avions avec l’infirmière, déposé un dossier auprès de la Région, dans le cadre d’un projet Innovation éducative en faveur de nos élèves. Il s’agissait d’ouvrir nos jeunes aux problématiques du respect, de la différence, et de l’égalité dans la différence entre garçons et filles. Ce projet s’appelait « Rêver sa vie ».
Nous avons obtenu une dotation de 7000 euros par la région pour mener ce projet à terme. Nous n’en n’avons utilisé qu’une partie et nous utiliserons les fonds restants ultérieurement.

Un projet proposé et financé par la Région s’est greffé sur le projet initial. L’intitulé du projet est « Egalité garçons et filles ». Des interventions de deux heures menées par des étudiantes en sociologie ont eu lieu dans toutes les classes de seconde. Il s’agissait de déconstruire des stéréotypes et de lutter contre les discriminations.

S’est ajoutée à ces deux projets une intervention du mouvement du NID, qui a proposé une représentation de théâtre gratuite dans l’enceinte du Lycée de la pièce « Au bout de la nuit », en faveur de la prévention contre la prostitution. La réception en a été plutôt bonne, et nous avons vu des élèves réfléchir à cette problématique qu’ils méconnaissent.

La mairie a proposé à Madame Collignon un partenariat avec une auteure en résidence à la médiathèque des Ulis. Des textes ont été écrits par les résidents du foyer des Ulis, l’Adoma, et ont été exposés au CDI. La réception par les élèves en a été très bonne. Ils ont découvert un autre univers et ont réagi par des commentaires solidaires et généreux.
Nouvelle venue de Mme Kolinka-Cherkasky au Lycée. Elle a témoigné le 17 mai de sa déportation, devant 6 classes passionnées.

Club Journal :

Une expérience qui avait bien débuté, mais la journaliste (magazine Clara) a exprimé le souhait qu’il y ait davantage d’élèves. Aussi, ceux qui étaient déjà présents et investis se sont-ils sentis découragés et ont progressivement renoncé à l’atelier (qui avait lieu entre 12 et 14 heures), et qui a eu lieu en même temps que des sorties scolaires (les mines de Douai ou la semaine des talents). Si nous devons reconduire cette expérience, nous nous y prendrons autrement.
Un numéro a été rédigé, mais nous en avons différé la publication, pour qu’il soit distribué en début d’année prochaine et ainsi voir si le projet peut trouver de nouveau un écho favorable et intéressant auprès des élèves.

COMMUNICATION :

Portail documentaire :

Au cours de l’année, le lycée s’est doté par le biais du CDI du portail documentaire ESIDOC (http://0911492c.esidoc.fr/) qui référence l’ensemble des ressources qu’on trouve au CDI et dans certains labos du lycée. Ce portail permet à chacun et en particulier aux élèves, d’accéder à la recherche documentaire dans une plus grande autonomie, depuis le lycée mais aussi depuis chez eux. Nous attirons votre attention et notamment celle des collègues de disciplines, sur le fait que le fonds documentaire du lycée n’est pas que physique et dispose de plus de 9000 ressources internet sur des sujets divers et variés mais toujours en lien avec des thématiques éducatives et pédagogiques en corrélation avec les programmes. Il est donc très important d’inciter chaque élève à l’utilisation d’ESIDOC afin de ne pas passer à côté de d’informations validées (lors de travaux TPE, TIPE, dossier, devoirs…) en leur permettant de développer une méthodologie de recherche.

Abonnements électroniques :

Dans le cadre du Plan Numérique le lycée de l’Essouriau a bénéficié du chèque ressources numériques permettant entre autres de s’abonner au Site.tv, comme l’an dernier, mais également à Europresse. Cet abonnement d’un an permet d’avoir accès à des centaines de périodiques européens, journaux et autres. La mise en ligne sur l’intranet du lycée doit être faite, mais si d’ores et déjà certains collègues veulent y avoir accès, les professeurs documentalistes se tiennent à leur disposition.

Echange avec Sédhiou :

L’association Ulissédhiou sera fermée en 2013, après une dernière manifestation lors de la semaine de solidarité en faveur de la case des tous petits à Sédhiou.

EQUIPEMENT :

Nous avons réorganisé le Kiosque des DVD, en séparant notamment les documentaires des fictions.

Grâce au changement de logiciel documentaire, nous avons obtenu un nouvel ordinateur plus puissant pour les professeurs-documentalistes, accompagné d’un grand écran. Nous pouvons désormais travailler à 2 en même temps sur ordinateur à la banque de prêt.
Concernant les ordinateurs à destination des élèves (4 actuellement), un dossier est en cours pour prévoir la rénovation du parc informatique du CDI et son extension.

Il serait utile d’installer des logiciels de langues pour permettre aux élèves d’améliorer leurs compétences linguistiques et leur oral, et d’harmoniser les logiciels de suite bureautique sur l’ensemble des ordinateurs du CDI.
Nous rencontrons, comme partout dans le Lycée des difficultés de connexion et une lenteur générale du flux, assez perturbante pour de bons enseignements.
La formatrice du CNDP mandatée pour intervenir sur le site.tv au Lycée n’a pas pu mener sa séance dans les conditions optimales requises. Du coup, les collègues n’ont pas pu découvrir tout l’intérêt et la richesse de ce média.

Perspectives pour l’année 2013-2014 :

Personnel :

Nous savons d’ores et déjà que M. Dorville ne sera plus présent au CDI : il a eu son CAPES et sera stagiaire dans un autre établissement. Nous espérons donc qu’il sera remplacé, avec peut-être également (sait-on jamais) l’arrivée d’un/une aide-documentaliste.
Mme Rohlinger a rencontré le médecin de prévention de l’inspection académique et un dossier sera déposé à la MDPH. Un aménagement d’emploi du temps sera peut-être à prévoir, afin qu’elle ne soit pas seule au CDI (une amplitude horaire moindre sera alors inévitable) ?

Lieu de vie :

Nous espérons que les contacts pris cette année auprès de l’association CAUE 91 (conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement de l’Essonne) pourront aboutir à une visite au CDI, et éventuellement, à une perspective de réaménagement des rayons.
Certains rayons sont surchargés, et ne permettent plus de recevoir de nouveaux livres. Il s’agira donc de « déménager » certains d’entre eux pour gagner de la place.
De même, les bacs à BD se remplissent rapidement, et l’achat d’un bac supplémentaire sera peut-être à envisager.

Pédagogie :

Nous souhaiterions travailler avec les élèves du professionnel de manière plus soutenue (nous les voyons peu au CDI). De même, nous avons le projet de proposer un enseignement de la recherche documentaire avec travaux de recherche bilingue en Allemand avec les élèves de Mmes Djoudi et Vergnault.

Projet « jeunes pour l’égalité » :

Un autre projet nous a été proposé par la Région pour l’année 2013-2014 : il s’agirait d’ouvrir les filles et les garçons aux réalités de la mixité des métiers. Ce projet s’intitule Mixilycée et devrait faire l’objet d’une collaboration avec les enseignants.
Une demi-journée de forum des métiers serait peut être une idée intéressante à creuser et à organiser, avec des partenaires locaux, des parents d’élèves, l’association « Elles bougent »…
Nous travaillerons en relation avec les COP sur ce projet.

Académie de Versailles
Lycée de l’Essouriau

BP 11031 - av. de Dordogne
91945 LES ULIS / COURTABOEUF - FRANCE
01 64 86 82 82